22 May 2019
ENTRETIEN AVEC HICHAM IMANE, membre du conseil municipal de Charleroi

ENTRETIEN AVEC HICHAM IMANE, membre du conseil municipal de Charleroi

En quoi est-ce que Charleroi est une ville progressiste?

Charleroi est une ville très progressiste. Elle l'est d'autant plus aujourd'hui qu'elle a fêté le 8 mars dernier la Journée Internationale pour les Droits des Femmes et donne énormément de subsides à des ASBL dédiées à la défense de leurs droits. Nous sommes également une ville progressiste via notre rapport à la jeunesse. Nous avons beaucoup de maisons de jeunes et l'Europe nous aide vraiment dans ce domaine. Charleroi est une ville proche de ses jeunes et c'est à travers eux qu'elle se révèle être progressiste.

Comment les objectifs de développement durable (ODD) sont-ils concrètement mis en œuvre à Charleroi ?

Nous accordons une attention toute particulière depuis pas mal d'années à la gestion des déchets. Nous avons une intercommunale très efficace qui travaille avec Charleroi et sa périphérie et qui met l'accent sur le triage des déchets. Au jour d'aujourd'hui, le citoyen lambda trie énormément: 66% des gens à Charleroi trient leurs déchets et il y a une nette diminution dans l'achat de sacs. Ceci est la preuve que nous devenons vraiment durables. Nous avons également mis d'autres actions en place. Nous essayons par exemple qu'un véhicule sur quatre qui est acheté à Charleroi soit électrique. Nous avons aussi lancé une action un peu ludique. Chaque citoyen a le droit d'acheter des poules s'il en fait la demande à la ville. Ceci lui permet de diminuer l'ampleur de ses déchets grâce au compostage.

Comment l'Europe contribue-t-elle à faire de Charleroi une ville plus durable?

L'Europe nous a beaucoup aidé avec ses différents fonds. Charleroi est une ville très proche de l'Europe et l'isolation de ses bâtiments communaux ou encore de ses logements publics a été financée par cette dernière. C'est un grand pas dans le sens de l'économie énergétique et de la vie durable à Charleroi.

 

Hicham Imane est membre du conseil municipal de Charleroi depuis 2012 et membre du groupe PSE du Comité européen des régions depuis 2015. Il est membre du Parti Socialiste belge.

Top